Les épiceries sociales et solidaires

En France, d’après le « Portrait social » dressé par l’INSEE, les écarts de niveau de vie ont renoué, en 2016, avec leurs niveaux de 1990. Les inégalités de niveau de vie se sont même accentuées en 2018. L’INSEE compte 9,3 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté en France en 2018 (+0,7% par rapport à 2017). Et tandis que le niveau de vie des ménages les plus modestes se tasse, il augmente pour les plus aisés. L’INSEE note une lente progression du niveau de vie des Français depuis cinq ans. Toutefois, cela n’atténue pas les écarts entre les foyers les plus modestes et les plus aisés qui ont un niveau de vie au moins 3,5 fois supérieur aux premiers.

On comprend mieux dès lors, l’importance de l’essor pris ces dernières années par les épiceries sociales et solidaires. Structures associatives, soutenues parfois par les C.C.A.S (Centre communal d’action sociale) ou bien les C.I.A.S (Centre intercommunal d’action sociale), le nombre de ces structures pullule depuis quelques années ; elles sont aujourd’hui un peu plus de 700 en France.

Mais qu’en est-il réellement ? De quoi parle-t-on ? Il est grand temps de s’y intéresser de plus près […] lire la suite.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur print